Software defined networking
 

Qu'est-ce que le Software Defined Networking (SDN) ?

Le Software Defined Networking (SDN) est un modèle architectural de réseau qui permet le contrôle et la gestion programmatiques des ressources du réseau. Cette approche réduit la complexité des réseaux définis de manière statique et permet une configuration, une personnalisation et une expansion des services à la demande. À bien des égards, le SDN s'apparente au cloud computing, car il permet aux réseaux d'être dynamiques et d'être configurés et surveillés de manière dynamique. Cette technologie est utilisée dans les infrastructures hyperconvergées.

 

Le SDN est un modèle architectural de réseau qui permet la gestion, le contrôle et l'optimisation programmatiques des ressources du réseau.

Contrairement aux architectures de réseau traditionnelles, le SDN permet aux administrateurs de réseau de configurer les ressources du réseau de manière programmatique. Cette architecture dissocie les fonctions d'acheminement et de contrôle, ce qui permet un ajustement dynamique du flux de trafic. Les contrôleurs SDN, qui sont basés sur des logiciels, fournissent une vue globale du réseau et apparaissent aux applications comme un commutateur logique unique.

Les réseaux définis par logiciel peuvent également intégrer des fonctions de sécurité avancées natives du cloud. Une politique SDN bien conçue peut acheminer le trafic des applications professionnelles fiables via l'internet public tout en envoyant le trafic suspect à un service de sécurité en nuage. Cette approche élimine le besoin de matériel de mise en réseau propriétaire coûteux et permet aux administrateurs informatiques de tirer parti des ressources du cloud public et privé.

Par exemple, avec une solution SDN, les administrateurs informatiques peuvent intégrer l'infrastructure réseau, les contrôles de sécurité et la surveillance des performances du réseau dans un réseau unique et unifié. En outre, en éliminant le besoin de matériel réseau coûteux, cette solution peut réduire considérablement les dépenses d'exploitation et d'investissement d'une entreprise.

En plus de ces avantages, le SDN permet aux administrateurs réseau de créer des politiques de réseau avec une plus grande granularité. Avec un contrôleur SDN centralisé, les administrateurs peuvent définir des politiques de réseau par type de charge de travail ou par segment de réseau. Ils peuvent ensuite communiquer ces politiques à la couche applicative.

En définitive, le SDN permet aux organisations de déployer rapidement et facilement de nouvelles applications et de nouveaux services pour répondre à l'évolution des besoins de l'entreprise.

 

Il s'agit d'une approche de l'architecture réseau qui permet de contrôler le réseau de manière intelligente et centralisée.

Le Software Defined Networking (SDN) est une approche de l'architecture réseau qui permet de contrôler intelligemment le réseau à partir d'un emplacement central. Elle dissocie la configuration du réseau de l'infrastructure matérielle, ce qui permet d'avoir une vision globale du réseau.

Contrairement à l'architecture réseau traditionnelle, qui comporte un nombre fixe de dispositifs, le SDN offre un haut degré de flexibilité pour contrôler le trafic réseau. Son plan de contrôle central gère le flux de trafic, tandis que les applications communiquent avec le contrôleur par le biais d'API orientées vers le sud.

L'architecture du SDN comprend à la fois un réseau physique et un réseau logique. Le contrôleur SDN fournit une vue unifiée du réseau et permet aux administrateurs réseau de définir des politiques qui régissent le trafic réseau. Ces politiques déterminent quel trafic doit accéder aux ressources du réseau et lequel doit être prioritaire.

Traditionnellement, les architectures réseau étaient rigides et difficiles à faire évoluer. Cependant, les environnements informatiques et commerciaux dynamiques d'aujourd'hui nécessitent une infrastructure réseau flexible. L'architecture réseau traditionnelle se compose de plusieurs couches qui définissent la topologie du réseau et le routage du trafic. Il s'agit du plan de gestion et du plan de contrôle.

 

Téléchargez le guide de l'hyperconvergence
à destination des DSI

 

Cover Guide de l'hyperconvergence

 

TÉLÉCHARGER

 

Elle réduit la complexité des réseaux définis de manière statique

Dans l'environnement informatique dynamique d'aujourd'hui, l'architecture réseau traditionnelle n'est pas en mesure de répondre aux complexités des applications réseau. Les demandes changeantes des entreprises et l'évolution des paysages technologiques exigent de nouvelles approches de l'architecture réseau. Les réseaux définis de manière statique ne peuvent pas relever ces défis et sont sujets à des failles de sécurité.

Avec le SDN, un réseau peut évoluer vers une plateforme de fourniture de services évolutive et dynamique qui répond aux besoins d'un large éventail d'utilisateurs et d'applications.

Traditionnellement, les périphériques réseau sont gérés par le plan de contrôle, qui se trouve dans le commutateur ou le routeur. Cette séparation des fonctions présente de nombreux avantages, notamment celui d'accélérer l'introduction de services nouveaux et différenciés. Avec le SDN, cependant, la configuration du réseau est contrôlée par un logiciel, et non par des protocoles réseau.

Le réseau défini par logiciel réduit la complexité des réseaux définis de manière statique en découplant le contrôle et le transfert du réseau du matériel. En séparant ces fonctions, un administrateur réseau peut facilement gérer les ressources du réseau, telles que les données et les machines virtuelles.

En outre, cette nouvelle approche peut être utilisée pour virtualiser le matériel.

 

Il permet la configuration à la demande, la personnalisation et l'expansion des services.

Le réseau défini par logiciel (SDN) est une technologie de réseau émergente qui permet aux utilisateurs de manipuler le comportement du réseau à la demande. En créant une entité virtuelle, le SDN facilite la configuration, la personnalisation et l'expansion des services selon les besoins.

Cette technologie présente de nombreux avantages pour les organisations. Par exemple, elle augmente la connectivité et permet un meilleur contrôle des ressources du réseau. En outre, les dispositifs SDN sont programmables et peuvent collaborer entre eux pour atteindre les objectifs de l'organisation.

L'émergence de la technologie des réseaux définis par logiciel a radicalement changé le mode de fonctionnement des centres de données. L'utilisation des serveurs augmente, le stockage devient plus condensé et les commutateurs physiques sont remplacés par des modèles simplifiés.

Nombre de ces modèles simplifiés ne portent même pas de nom de marque. Facebook, par exemple, a lancé l'Open Compute Project en 2011 comme moyen de concevoir des serveurs pour le SDN.

Le SDN aide également les opérateurs à innover dans leur domaine. Ils ne doivent plus compter sur les fournisseurs d'UE ou les fournisseurs de services OTT pour étendre leurs services. Grâce au SDN, les opérateurs de réseaux peuvent déployer de nouveaux services plus rapidement.

 

SDN et infrastructure hyperconvergée

infrastructure hyperconvergée

 

Le réseau défini par logiciel est l'un des composants clés de l'infrastructure hyperconvergée. Cette technologie offre une intégration étroite entre les différents composants de l'infrastructure, ce qui facilite grandement sa gestion et son évolution. Par exemple, un réseau défini par logiciel peut provisionner automatiquement les capacités de calcul et de stockage en fonction de l'évolution des charges de travail.

Par conséquent, l'infrastructure hyperconvergée offre un certain nombre d'avantages aux organisations informatiques. Par exemple, elle réduit la taille et l'empreinte de l'infrastructure informatique, tout en permettant aux administrateurs système d'optimiser les serveurs pour une charge de travail particulière.

L'infrastructure hyperconvergée permet également aux administrateurs d'augmenter ou de réduire la taille des serveurs selon les besoins. Et comme elle offre une interface unique et unifiée, elle permet aux administrateurs de distribuer rapidement les ressources du réseau et de gérer le trafic.

La mise en réseau définie par logiciel dans une infrastructure hyperconvergée offre une flexibilité matérielle maximale et des économies importantes en termes de coûts d'investissement et d'exploitation. Elle permet également aux utilisateurs de mélanger et d'associer les serveurs de différents fournisseurs. En outre, l'architecture hyperconvergée est agnostique sur le plan matériel, ce qui signifie qu'elle peut fonctionner avec les serveurs et l'infrastructure existants, ainsi qu'avec ceux disponibles sur le marché.